jeudi 22 juillet 2010
   cour de la Mairie 22h
   AIGALIERS

HAMID KHEZRI
musique et chant
    classique perse

avec la participation exceptionnelle
d'
Abbas Bakhtiari au daf

HAMID KHEZRI
A propos d'Hamid Khezri (www.myspace.com/hamidkhezri)

Hamid Khezri est un de ses musiciens que l’ouverture et l’intégrité artistique conduisent à renouveler le langage instrumental sans renoncer pour autant à la tradition qui les a nourris : il en résulte une élégance dans l’intention, une virtuosité sans tapage et surtout une finesse de la ligne mélodique qui sont les marques d’un vrai maître.

Hamid Khezri nous offre un voyage à travers la province du Khorassân, berceau de la culture perse.  Accompagné de son dotâr (luth iranien), il met en musique avec finesse et sincérité ces histoires séculaires, des épopées guerrières, en passant par les airs spirituels des régions désertiques du Sud.

HAMID KHEZRI

Le Khorassan, « Terre du soleil levant » en français, perpétue ce formidable brassage culturel qui caractérisa l’Asie intérieure tout au long de son histoire. Dans cet ancien carrefour des routes de la soie, Kurdes, Persans, Turkmènes et autres Turcs se côtoient, se marient, contribuant ainsi à la préservation d’une culture à la fois diverse et métissée dont la musique, qui ne va pas dans la poésie même lorsqu’elle est instrumentale, est peut-être l’un des symboles et le luth dotâr l’instrument roi.
Après plusieurs tournées mondiales avec la chanteuse Sima Bina entre 1988 et 1995, il s’installe en Allemagne puis dernièrement en France en 2008.
Hamid voue aujourd’hui sa virtuosité et sa musicalité au service des traditions qui ont, de par le temps, traversé et façonné la culture de son pays.

Références : Festival Dahehe Fadschr de Teheran (1er prix), Musée du Louvre, Espace Vitré (Bretagne), Maison des Cultures du Monde (Paris), Opéra de Lyon, Musée Ethnographique de Genève, SargFabrik (Vienne), Festival Moving Cultures (Nuremberg), Théâtre l’Odéon Paris, tournées SIMA BINA en Amérique du Nord (Los Angeles, New York ,Washington, Atlanta, Toronto, Ottawa … ), et Europe (Théâtre des Bouffes du Nord à Paris, London Royal Festival Hall, Institut Sociologique de Bruxelles …).

HAMID KHEZRI

Né en 1969 à Quchan, Hamid Khezri a commencé à apprendre le dotar dès son plus jeune âge et s’est rendu auprès de grands maîtres comme Mohammad Yeganeh. Afin d’assimiler toutes les finesses du répertoire des bakhshi Hamid Khezri compléta sa formation par un collectage auprès de bardes et joueurs de dotar. Cet enseignement hétérogène fait la richesse de son jeu.
Hamid Khezri a ainsi assimilé les techniques du nord autant que celles du sud et interprète aussi bien la musique populaire ou classique du nord du Khorassan que la musique Soufie spécifique aux déserts du sud de la région.
Après avoir enseigné le dotar dans la ville de Bojnurd et participé plusieurs fois au festival Fajr de Téhéran, Hamid Khezri débute, en 1988, une longue collaboration avec la chanteuse Sima Bina. Il l’accompagne lors de ses tournées européenne et américaine et ce, jusqu’en 1995.
Depuis quelques années, et après 10 ans passés en Allemagne, Hamid Khezri vit en Fance, où il ne cesse de perpétuer la tradition de barde et de conteur d’épopées. Ainsi, le dernier récit qu’il interprète – en persan et en français – est l’histoire de Sam et de son fils Zal, extrait du Shahnameh (Livre des Rois) de Ferdowsi, originaire de la ville de Tus au Khorassan.
Hamid Khezri s’intéresse également à la musique d’Asie centrale, en particulier au dotar ouzbek et ouigour, et travaille désormais à une rencontre musicale entre Khorassan et Asie centrale.